LineArrow Pointer smallPicto-Sucheicon-trashjohid

Kompotoi : un WC mobile écologique sur le chantier Pflegezentrum Spital Limmattal à Schlieren (ZH)

 

Kompotoi

Kompotoi s’est donné pour mission de transformer le « Human Output » en un conditionneur de sol, pour ainsi clore un cycle naturel important. Ce WC mobile écologique est actuellement en test sur le chantier du Pflegezentrum Spital Limmattal. Entretien avec Jojo Linder, co-fondateur de Kompotoi.

LM: Comment vous est venu l’idée de fonder Kompotoi ?
JL: Lors d’un voyage professionnel en Inde en 2011, j’ai visité une école qui utilise déjà le système des toilettes sèches à compost. L’idée a germé, je me suis rendu compte du potentiel de ce mode de faire. J’ai fait des recherches, ai pris conscience de l’impact écologique des toilettes chimiques et me suis dit « Il y a de la place pour faire beaucoup mieux ! » Et c’est ainsi que Kompotoi était sur les rails.

 

Concrètement, comment avez-vous lancé cette start-up ?
J’ai travaillé dans l’événementiel et suis donc conscient de l’importance d’avoir des sanitaires agréables dans les manifestations. C’est à ce public que je souhaitais m’adresser en premier lieu. Et je ne voulais pas faire quelque chose de simplement écologique ,mais également de jolis WC, qui apportent une plus-value à la manifestation. J’ai parlé de cette idée dans mon entourage et l’un de mes amis a adhéré au projet. Un autre ami organisait justement un événement à cette époque et c’est ainsi que nous avons reçu notre premier mandat ! Il ne s’agissait à l’époque que d’une association. Nous ne savions pas vraiment où elle allait nous mener. Après quatre ans et sept prototypes, l’entreprise Kompotoi a été fondée en 2016. Nous employons aujourd’hui entre sept et 20 personnes – cela dépend de la période, en été naturellement, nous avons beaucoup plus de travail - sauf bien sûr en cette année si particulière. A l’année, cela représente six postes à plein temps.

 

Quels sont vos projets pour la suite ?
Aujourd’hui, nous ne limitons plus nos actions à l’événementiel. Nous avons remarqué le potentiel des chantiers pour installer nos toilettes – Losinger Marazzi est d’ailleurs en phase de test sur le chantier du Pflegezentrum Spital Limmattal à Schlieren (ZH). Notre ambition première est de nous étendre à toute la Suisse. Actuellement, nous sommes majoritairement représentés en Suisse allemande, mais sommes maintenant aussi à Lausanne et Fribourg. Enfin, la prochaine grande étape que nous rêvons de franchir serait d’installer nos toilettes dans un immeuble d’habitation. Il existe déjà des projets qui prouvent que c'est possible. Mais nous n’avons pas encore trouver un propriétaire assez courageux pour tenter l’expérience.

None